Objet : Lancement du Club Ville Durable / Smart City à New Delhi

Près d’une cinquantaine d’entreprises françaises sont implantées dans les différents secteurs du développement urbain durable et des smart cities en Inde (transports urbains, eau et déchets, aménagement urbain, éclairage public, énergies renouvelables, communication, bâtiment). Depuis 2013, à l’initiative de l’Ambassade et du service économique régional, ces entreprises ont déjà participé à 19 délégations françaises dans différents Etats fédérés indiens. Afin de consolider encore cette « équipe de France », un Club français Ville durable / smart city a été officiellement créé et la première réunion de ce Club a eu lieu à Delhi le 19 juillet 2016.

 

Les enjeux en matière de développement urbain en Inde, les objectifs ambitieux du gouvernement Modi (en particulier avec le lancement de la mission Smart Cities en 2014) et la forte présence d’entreprises françaises dans ce secteur en Inde a conduit à la création d’un Club français Ville durable / smart city, composé d’une cinquantaine d’entreprises. La première réunion de ce Club, visant à formaliser la démarche et à échanger sur la programmation 2016-2017, a eu lieu à Delhi le 19 juillet 2016 et a rassemblé l’ensemble de l’équipe française sur place.

 

30 entreprises étaient présentes pour la première réunion du Club le 19 juillet 2016 : Alcatel-Lucent, Alstom Transport, Bolloré Logistics, Citelum, Dassault Systèmes, DESL, Egis India, Engie, ENIA Architectes, Environnement S.A., Faiveley, JC Decaux, Keolis, Lumiplan, Morpho, Poma, Railtech, RATP Transdev, Safran, Saint-Gobain, Schneider Electric, Suez Environnement, Systra, Thales, Tractabel, Veolia India, Vicat. La réunion était présidée par l’Ambassadeur et l’ensemble de l’équipe française était présente : le chef du SER, le directeur de l’AFD, le directeur de Business France et le président de la Chambre de Commerce et d’Industrie franco-indienne.

 

La création de ce club s’inscrit dans la démarche du réseau mondial Vivapolis et le secrétariat du Club sera assuré par le SER. La poursuite des déplacements collectifs dans les Etats, globaux sur les thèmes de la ville durable ou mono-sectoriels, est prévue. Pour la période allant de septembre 2016 à janvier 2017, l’ambassade française a prévu des délégations à Chandigarh, Nagpur, Kochi et Ahmedabad. D’autres visites sont envisagées ensuite, par exemple à Amaravati, Bangalore et Bombay. Pour ces déplacements, il est proposé d’inclure des PME à la délégation, afin de diversifier l’offre française. Le club va également organiser d’autres actions comme des réunions du Club deux à trois fois par an à l’ambassade, des évènements de promotion du savoir-faire français, des groupes de travail au niveau du gouvernement central…

 

S’agissant des aspects institutionnels, le club bénéficiera de la coopération existante avec le ministère indien du développement urbain. Pour rappel, suite à une enquête auprès d’entreprises françaises du secteur, le gouvernement français a décidé en janvier 2016 d’offrir un programme d’assistance technique, piloté par l’AFD, à 3 villes indiennes: Chandigarh, Nagpur et Pondichéry. Ce programme vise à mettre à disposition de ces trois villes des experts français leur permettant de se qualifier pour la mission Smart Cities et de mettre en œuvre leur plan de développement urbain. La ville de Chandigarh a déjà été admise dans la liste des Smart Cities.

Les équipes de l’AFD travaillent également sur le financement de plusieurs projets instruits dans le cadre de la mission smart cities, dans les 3 villes précitées (eau et assainissement, gestion des déchets, métro, LRT, mobilité sobre en carbone, réseaux électriques intelligents, restructuration urbaine, etc.).

 

Les entreprises françaises ont toutes très bien accueilli la formation du Club, qui permettra de rendre encore plus visible l’offre française, dont les compétences sont extrêmement complémentaires. D’autres zones géographiques ont été proposées par certaines entreprises, comme l’Uttar Pradesh et l’Orissa, et les entreprises ont renouvelé leur intérêt pour des régions telles que le Rajasthan, le Madhya Pradesh et l’Andhra Pradesh. Les entreprises ont également soumis l’idée d’un mécanisme de suivi post-visite, et ont réclamé des visites spécifiques par secteur. Il a été également suggéré que le Club développe des relations plus importantes avec le gouvernement central de New Delhi, et notamment les ministères techniques.

 

 

Le club français ville durable / smart city a été officiellement lancé en Inde. Si l’approche intégrée de l’offre française en Inde en termes de développement urbain reste un élément central, des réunions sectorielles avec les entreprises françaises concernées sont également envisagées. Le SER de New Delhi, en consultation avec les entreprises françaises, va étudier l’idée de créer un mécanisme de suivi post-visites, et se tient à la disposition des entreprises pour les interactions quotidiennes. L’AFD, avec son expérience sur la mission smart cities, fournira des informations régulières aux membres du Club. Une attention particulière sera aussi portée à l’objectif d’accroître les échanges avec le gouvernement central. Concernant le plan d’action pour les prochains mois, il est prévu que le Club tienne une réunion deux ou trois fois par an, et le prochain déplacement prévu aura lieu à Chandigarh le 23 septembre 2016.