Ambassade de France en Égypte – Service Économique 

Compte rendu – 8 décembre 2016

Objet : Lancement du club « ville durable » Egypte

A l’initiative du Service économique, 14 sociétés françaises ont participé le 8 décembre à la réunion de lancement du club ville durable, avec l’AFD, Business France, la CCIFE, l’Institut Français, et l‘ambassade. Cette première a permis de confirmer l’intérêt de la création de ce club, qui devrait regrouper à terme plus d’une vingtaine d’entreprises du secteur.

 

Le 8 décembre a eu lieu la réunion de lancement du « club ville durable » Egypte, organisée par le Service Economique avec l’appui de l’AFD, de Business France et la CCFE. 14 sociétés françaises présentes en Egypte, de différents secteurs d’activité en lien avec le développement urbain durable ont participé à cette première réunion : Alstom, Engie, Thales, Orange, GE Grid Solutions, Suez, Poma, Colas Rail, Saint Gobain Gyproc, SETEC, TSO, Suez Cement, CSSI et GEIS, ETF. L’Institut français, qui prévoit de mener d’importantes actions sur la thématique de la ville durable était également présent, ainsi que la Première Conseillère de l’ambassade. D’autres sociétés n’ont pu assister à cette réunion mais ont signalé leur intérêt de participer aux prochaines et activités du club à l’avenir : Total, Vinci, EDF-Edison, Vicat, Lafarge, Systra, Schneider Electric et Groupe Atlantic notamment.

Le Club ville durable s’inscrit dans la continuité des initiatives, qui ont été menées courant 2016 pour promouvoir l’offre française dans le domaine de la ville durable et identifier les projets et interlocuteurs utiles : conférence ville durable en mars, signature d’un MoU entre le MEDEF et le ministre du logement en avril lors de la visite du Président de la République, rencontre entre entreprises françaises et promoteurs immobiliers égyptiens en mai, visite du Secrétaire d’Etat au commerce extérieur et de la délégation MEDEF Ville durable en septembre avec signature d’un accord entre le MEDEF et le ministre du logement.

Le contexte est particulièrement favorable à la structuration de la filière française de la ville durable en Egypte, compte tenu du nombre important de grands projets lancés dans le domaine de la ville et des infrastructures : projets de Nouvelle capitale administrative et de villes nouvelles, création de nouvelles zones industrielles, zone économique du canal de Suez, grands projets d’infrastructures routières ou ferroviaires, etc…

Cette réunion a permis de définir les objectifs de club et ses modalités de fonctionnement (cf. en pièce jointe les termes de références encore sous forme de projet) : cadre informel, participation sur une base volontaire, démarche inclusive ouverte à toute filiale française présente en Egypte ou venant de manière régulière en Egypte dans le cadre de projets, mise en place d’un comité de pilotage pour préparer les travaux du club.

Un tour de table a permis à toutes les entreprises présentes d’exprimer leurs attentes à l’égard du club. L’ensemble des participants a souligné l’intérêt de ce club : promotion de l’offre française, identification en amont des projets et des potentialités, développement de synergies entre entreprises favorisant une approche transversale et intégrée, identification des interlocuteurs égyptiens utiles, ainsi que la possibilité d’aider les Egyptiens a mieux définir les grands projets de développement urbain (planification intégrant tous les aspects) et en leur apportant une offre complète d’un bout à l’autre. L’AFD a signalé qu’il lui était possible d’apporter des financements sur la partie formation aux métiers en lien avec la ville durable, tandis que Business France s’appuiera sur les secteurs d’intérêts identifiés par le club pour monter des opérations à destinations de PME/ETI françaises. Enfin, la Chambre de commerce et d’industrie française en Egypte (CCIFE) a confirmé être disposée à apporter son appui logistiques aux opérations qui pourraient être menées à l’avenir dans le cadre de ce club. L’institut Français d’Egypte, partie prenante de cette initiative, indique pouvoir mener des opérations de coopération universitaire Franco-égyptienne sur ce thème, et informe que fin 2017 il organisera un colloque sur le thème de la réhabilitation urbaine et des villes nouvelles.

D’ores et déjà les entreprises présentes ont manifesté leur souhait de voir organiser début 2017 des opérations à destination des autorités en charge du projet de la Nouvelle capitale Administrative d’une part, et de la Zone Economique du canal de Suez, avec l’appui du service économique de l’Ambassade. Par ailleurs, une édition égyptienne du salon Batimat est prévue du 9 au 11 mars 2017 au Caire : un événement parrainé par le Club Ville Durable est envisagé en marge du salon.

Trois sociétés ont d’ores et déjà manifesté leur intérêt d’intégrer le comité de pilotage du club : Suez Cement, Suez et Thales, avec les partenaires publics (service économique, Business France, AFD et SCAC) et la CCIFE. La prochaine réunion du club a été fixée au 22 janvier 2017.Logo_de_la_République_française_(1999)